Innovation

30 ans d’avancéesTertu 30 ans Coul HD CMJN

1986.  Tertu, expert du Douglas
L’ambition de valoriser d’importantes ressources normandes dans ce bois durable incite à entreprendre.
Au pays des haras, la belle clôture sera une première illustration de la mise en valeur de ce matériau.

1992. un nouveau concept : la glissière mixte bois-métal
Ce qui apparaissait comme un complément de gamme s’est révélé au fil des années une réussite mondiale.

2006 : les structures mixtes consolident les franchissements
De 9 à 40 mètres de portée, les ponts et passerelles bois-métal Tertu permettent le passage de véhicules légers.

2009. Avance confirmée : passage à la nouvelle norme
Tous les modèles de glissières bois-métal Tertu reçoivent le Certificat de Conformité Marquage CE. L’année suivante, la simulation informatique des essais de glissières augmente encore la puissance des solutions Tertu.

2011. Performance reconnue sur Ouvrages d’Art
Les solutions Tertu sont retenues pour équiper les nombreux Ouvrages d’Art dont les lignes ferroviaires à Grand Vitesse traversant la France : le contournement Nord Nîmes-Montpellier etc…

2014. Renforcement de la gamme TERTU
Avec l’arrivée des nouveaux modèles TLC18, TM18 et TM40, Tertu propose la gamme de glissières de sécurité bois-métal la plus complète et la plus variée du marché européen.
Mise en certification des raccordements entre nos différents modèles de glissières bois-métal.

2016. Développement de la gamme de glissières métal pour Ouvrages d’Art
En complément de nouveaux produits couvrant les performances de retenue de H2 à H4, Tertu a testé les raccordements entre ses différents modèles, conditions essentielles pour être conforme au marquage NF058. Ces tests qui font de TERTU la société la plus apte à répondre aux problématiques d’Ouvrages d’Art : glissières sur ouvrages et hors ouvrages avec des solutions de raccordements entièrement métalliques ou directement sur GBA.

 

 

Simulation informatique des essais de glissières

Valider des hypothèses, optimiser des composants.

Outre la solidité de la nouvelle glissière, le système de simulation permet de déterminer la largeur de fonction W et l’indice de décélération ASI (entre autres facteurs clés).

Les variables d’entrées  (vitesse , masse et géométrie du véhicule, angle  d’impact) permettent de travailler sur un niveau de retenue à atteindre ( N1, N2, H1, H2, etc…)

Par ailleurs, la piste  de pré-essais sur le site de Tertu permet de corréler physiquement les résultats des simulations avant les essais en centre officiel.

Ce programme de développement a pu être mis en place grâce à des financements de Recherche et de Développement parmi lesquels des fonds Régionaux et FEDER.