MENUMENU
bandeau-actu

Faire le choix des glissières de sécurité bois-métal, c’est bien entendu s’assurer d’une performance optimale pour la sécurité des usagers de la route, mais c’est aussi un engagement écologique majeur.
Le récent projet de réfection du pont de Wineham en Angleterre est une excellente illustration de l’intégration des barrières bois-métal dans une « vision verte » des aménagements routiers.
Dans le cadre de la rénovation du Pont de Wineham Lane, la Région Sussex de l’Ouest (West Sussex) a combiné amélioration de la sécurité et ingénierie verte. La glissière bois-métal T18 de Tertu a été naturellement retenue pour sécuriser les accotements du fait de ses nombreux avantages en faveur de l’environnement  :

  • Le Douglas, l’option verte

En effet, les barrières de sécurité bois-métal de Tertu sont conçues à partir de Douglas, également appelé « Pin d’Oregon ».  Cette essence résineuse est reconnue pour sa résistance intrinsèque et sa durabilité. La France fournit 80 % de la production européenne de Douglas. Tertu s’approvisionne donc à proximité de son site de production.
L’entreprise participe ainsi à la valorisation d’une variété locale (en rivalité avec les bois exotiques pour une utilisation « plein air ») et contribue plus généralement à l’activité de la filière bois en France. De plus, Tertu a obtenu le Label PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification – Système français de Certification de la Gestion Durable des Forets). Cette certification confirme que tous les bois servant à la fabrication de nos glissières mixtes bois métal proviennent d’un plan de gestion durable des forêts française.
Par ailleurs, l’utilisation du bois permet de capter le dioxyde de carbone atmosphérique (CO2) sous forme solide. Ainsi, l’emploi d’1 mètre cube de bois permet de stocker 1 tonne de gaz carbonique.

 

  • Renovation et recyclage

Au-delà des caractéristiques propres du Douglas, les glissières bois-métal de Tertu ont également l’avantage d’être facilement renouvelées grâce au service NovaVita.  Ainsi, en cas de détérioration, ou pour optimiser l’effet visuel après vieillissement du bois, il est possible de changer uniquement les lisses concernées sans démonter le système dans son intégralité. C’est bien évidemment un gain économique mais aussi écologique puisque Tertu permet la reprise des bois et leur intégration dans un processus de recyclage.

Dans le cadre du projet de Wineham, l’implantation des glissières bois-métal Tertu était associée à plusieurs approches écologiques :

  • Des abris pour la faune sauvage construits sous le pont afin de faciliter la circulation des animaux
  • Un béton « grillagé » permettant la repousse de l’herbe au sol
  • Des accotements en terre renforcés

 

Une nouvelle fois démontrée par ce projet, l’utilisation des barrières de sécurité bois-métal permet d’apporter sécurité aux usagers de la route, y compris les piétons, en respectant l’environnement et l’esthétisme du site sur lequel elles sont implantées.

Pin It on Pinterest

Share This