MENUMENU

LES BARRIÈRES DE SÉCURITÉ

La performance des barrières de sécurité est évaluée selon 3 critères :

  • Niveau de retenue 
  • L’indice de sévérité de l’accélération (ASI – Acceleration Severity Index)
  • La déformation exprimée par :

– la largeur de fonctionnement (W – Working Width)

– la déflexion dynamique (D – Dynamic Deflexion)

– l’intrusion du Véhicule (Vi – Vehicle Intrusion).

Pour mesurer les performances d’une barrière de sécurité, des essais de choc grandeur réelle sont réalisés

NIVEAU DE RETENUE

La norme NF EN 1317 définit les niveaux de retenue et les critères des essais de choc comme indiqué ci-dessous :

 

Il appartient au maître d’ouvrage de sélectionner le niveau de retenue des barrières de sécurité en fonction des conditions de circulation et d’implantation conformément à la réglementation en vigueur.

 

CLASSE DE SEVERITE DE CHOC

L’évaluation de la gravité de l’impact pour les passagers du véhicule est évaluée selon les indicateurs suivants :

  • ASI = Indice de sévérité de l’accélération 
  • THIV = Vitesse d’impact théorique de la tête

L’ASI d’un dispositif de retenue est déterminé sur 3 niveaux : du moins violent (A) au plus violent (C). Ces critères sont mesurés lors de l’essai TB11 commun à tous les niveaux de retenue sauf N1.

Niveau Résultat d’essai ASI
Résultat d’essai THIV
A ≤ 1,0  
B ≤ 1,4 ≤ 33km/h
C ≤ 1,9  

LA DEFORMATION : LARGEUR DE FONCTIONNEMENT

La largeur de fonctionnement (W) est la distance latérale maximale entre la partie de la barrière sur le côté exposé à la circulation avant le choc et la position dynamique maximale d’une partie quelconque de la barrière. Elle est exprimée en mètres (m).

La largeur de fonctionnement sera à prendre en compte lors de l’implantation d’un DDR devant un obstacle latéral à la chaussée (arbre, poteaux…)

La largeur de fonctionnement d’un dispositif est évaluée selon les valeurs ci-dessous :

LA DEFORMATION : LA DÉFLECTION DYNAMIQUE

La déflexion dynamique (D) est le déplacement latéral dynamique maximal d’un point quelconque de la face du dispositif de retenue exposée à la circulation, exprimée en mètres.

 

Le niveau déflexion dynamique est à prendre en compte lors de l’implantation d’une barrière de sécurité à proximité d’un dénivelé.

 

LA DEFORMATION : INTRUSION DU VEHICULE

L’intrusion dynamique (VIN) ne concerne que les barrières de niveaux H.

Elle mesure la distance entre le côté de la barrière exposé à la circulation avant le choc et la position du véhicule latérale dynamique maximale.

intrusion du véhicule

L’intrusion du véhicule est particulièrement importante à prendre en compte lors d’une implantation de barrières devant des obstacles fixes. Elle est particulièrement pertinente pour l’installation de barrières sur ouvrages d’art.

Exemple de crash-test glissière acier H4BP (vue de l’intérieur) : Regarder la vidéo  

LES RACCORDEMENTS

Les raccordements sont des dispositifs de transition situés entre deux barrières de sécurité présentant des sections ou des rigidités latérales différentes. Actuellement, ils ne peuvent être marqués CE car ils n’existent pas une norme harmonisée les concernant (XP ENV 1317-4).

Cependant :

  • en France, ils doivent être certifiés NF 058 Equipements de la route, conformément à la RNER (Réglementation Nationale des Equipements Routiers), ou disposer d’une marque d’attestation de conformité offrant un niveau de sécurité équivalent
  • en Allemagne la réglementation exige des crash test selon la norme expérimentale ENV 1317-4
  • dans les autres pays membres ou affiliés à la communauté européenne, pas d’exigence particulière concernant les réglementations sur les raccordements.

Exemple de simulation de raccordement Marcegaglia H3 – H2 : Regarder la vidéo  

Pin It on Pinterest